Humanisme

Historique du courant Humaniste

RogersDonner libre cours à la créativité spontanée de l’homme

Les prémisses de cette vision de l’être humain et de la relation psychothérapeutique sont posées dès 1923 par Jacob Levy Moreno, proche du philosophe Martin Buber. Le grand dessein de Moreno est de donner libre cours à la créativité spontanée de l’homme (Le théâtre improvisé). Il inventa le psychodrame (1946) et le sociodrame.

Satisfaire ses besoins fondamentaux pour progresser, selon Maslow

En 1943, Abraham Maslow, humaniste en ce sens qu’il était intéressé par le développement de soi, met au point une théorie de la motivation et du besoin (la fameuse pyramide des besoins)

Approche Centrée sur la Personne et la non directivité, selon Rogers

L’un des premiers courants psychothérapeutiques appartenant à l’approche humaniste a été développé par Carl Rogers, créateur de l’Approche Centrée sur la Personne, approche initialement fondée sur le principe de la non directivité. L’approche centrée sur la personne (ou Thérapie centrée sur le client) vise à libérer les tendances positives naturelles de l’être humain pour relancer les puissantes forces de changement.

Autre grande école du courant humaniste-existentielle : la Gestalt Thérapie

La Gestalt est une « thérapie du courant » du « mouvement » : ce qui est important c’est le processus, plutôt que le pourquoi.

Une autre approche représentative des valeurs et des principes de la psychologie humaniste est la logothérapie de Viktor Frankl.

On a parfois confondu la psychologie humaniste avec la psychologie transpersonnelle alors qu’il s’agit de deux orientations bien distinctes, même si elles partagent certaines idées sur la nature humaine comme le note Stanislav Grof :

« Les psychothérapies humanistes se fondent sur l’hypothèse que l’humanité est aujourd’hui trop intellectuelle, dépendante de la technologie et qu’elle s’est coupée des sentiments et des émotions… Elles visent la croissance individuelle ou l’auto-actualisation plutôt que l’ajustement… Les approches humanistes représentent un pas important vers une compréhension holistique de la nature humaine… Un aspect important de la psychothérapie humaniste est le déplacement de l’orientation ‘intrapshysique’ ou ‘intra-organique’ vers la reconnaissance des relations interpersonnelles, de l’interaction familiale, des réseaux sociaux et des influences socioculturelles et vers l’introduction de considérations économiques, écologiques et politiques. » (Psychologie transpersonnelle (Beyond the Brain)

Voir les stages proposés intégrant l’approche humaniste

 

Partagez ce que vous aimez !