Initiatique

InitiationHistorique du sens de l’Initiation

L’initiation est souvent marquée par un rite, ou des symboles, censés provoquer un éveil de la conscience et une autre vision du monde.

Période de l’Antiquité

Dans l’Antiquité existaient de nombreux cultes dits à « Mystères » tout autour de la Méditerranée. Il y avait, comme l’atteste le roman Les Métamorphoses, également connu sous le titre de « L’âne d’or » d’Apulée, ou les textes de Plutarque, lui-même prêtre d’Apollon à Delphes, des initiations consacrées entre autres à Isis, ou à Osiris, à Cybèle, Orphée ou Héraclès, etc.
On y célébrait aussi Dionysos (le deux fois né) à travers un ensemble de rites souvent spectaculaires ayant pour fonction d’imprégner la personnalité du futur initié et de la préparer au moment de l’initiation, ou à la révélation qu’il allait recevoir.

Quelle était la nature de cette initiation et surtout de cette révélation ?

On en sait aujourd’hui peu de choses, car le disciple était tenu à garder le secret, (et était censé ne pas parler même sous la torture). Cependant, quelques traits de l’initiation ont percé à travers les ouvrages des philosophes pré-socratiques comme Héraclite ou les mythes développés par Platon.
Autour de ces maîtres, dont la vie semblait être la mise en pratique de leurs idées, la jeunesse dorée de l’Antiquité se regroupait, en quête de connaissance. Puis, pour parfaire leur « chemin », il n’était pas rare qu’ils voyagent à travers le bassin méditerranéen passant d’une initiation à une autre, en quête de perfectionnement et d’épreuves. Cependant, si l’initiation reste liée aux mythes qui façonnaient l’Antiquité, ceux-ci n’en construisent pas moins, encore aujourd’hui, notre personnalité.
L’initié vivait, par exemple, la mort d’Osiris et sa résurrection, la quête d’Isis, celle d’Orphée dans son corps et sa conscience. Ces phénomènes que la religion considère comme véritables étaient semblables dans les Écoles des Mystères à des stades de découverte intérieure et de transformations censées conduire le disciple ou l’élève de son état actuel à un état de conscience plus élevé.

Partagez ce que vous aimez !